Les raisons de la colère

Les analystes, israéliens et palestiniens, estiment que l’actuel cycle de violence a débuté le 31 juillet avec l’attentat de Duma, un village de Cisjordanie, situé à 25 kilomètres de Naplouse. Entre deux et quatre heures du matin, des inconnus ont brisé des vitres de la maison de la famille Dawabsheh, avant d’y lancer des cocktails Molotov. Ali, un nourrisson de 18 mois est mort, brulé vif. Le père Saad, et la mère, Riham, souffrant de brulures au troisième degré sur plus de 80% sont décédés plus tard dans des hôpitaux israéliens. Le fils 4 ans, lui même brulé à 60% est toujours hospitalisé. Les slogans e hébreu : « Vengeance » et « Longue vie au roi Messie » étaient taguées sur un mur. Des voisins palestiniens affirment avoir aperçu deux hommes masqués s’enfuir en direction de la colonie Maaleh Ephraïm toute proche. Plusieurs personnalités de droite et proches du mouvement de colonisation ont laissé entendre que cet attentat était le fait des palestiniens eux même. Une théorie reprise aux États Unis par Morton Klein, le patron de la très Likoud Organization of America. Mais, une semaine plus tard l’armée a fait savoir que c’était sans aucun doute un acte de terrorisme juif. http://www.timesofisrael.com/yaalon-we-know-who-perpetrated-the-duma-attack/ Moshé Yaalon, le ministre de la défense a révélé que les autorités connaissaient l’identité des criminels mais, a t-il dit : « Il n’est pas possible de les traduire en justice, car nous devons protéger nos sources » Plusieurs militants israéliens de l’extrême droite religieuse ont été interpellés et placés en détention administrative, sans procès.

Couteaux

A l’heure actuelle, ces terroristes juifs courent toujours et des personnalités palestiniennes ne manquent pas de rappeler : « Si un tel attentat avait eu lieu dans une localité juive, les villages palestiniens avoisinant auraient certainement été placés sous couvre feu, des dizaines de personnes auraient été interpellées et interrogées jusqu’à la découverte des coupables ». Benjamin Netanyahu a appelé Mahmoud Abbas pour lui exprimer ses condoléances et promettre qu’il luttait contre le terrorisme quelqu’en soit les auteurs. Des manifestations ont eu lieu en plusieurs endroits de Cisjordanie, réprimées par l’armée. Le 9 août, à une station service près de Modiine, un israélien a été sérieusement blessé à coup de couteau par un jeune palestinien. L’assaillant a été abattu par des militaires, cela alors qu’il était assis sur le sol et n’était plus menaçant, selon des sources palestiniennes. http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/.premium-1.672252 Le 16 aout, alors que la tension s’accroit, deux nouvelles attaques à l’arme blanche ont eu lieu à des barrages en Cisjordanie. Bilan : deux militaires blessés, ainsi qu’un des assaillants. Le second a été tué.

Des tirs

Les palestiniens accusent les forces israéliennes d’avoir la gâchette facile. Il en veulent pour preuve ce qui s’est déroulé le 22 septembre à un « check point » dans Hébron. Hadeel al-Hashlamun, une étudiante âgée de 18 ans, a été abattue de 10 balles par un soldat. L’armée affirme qu’elle était menaçante et s’approchait du militaire avec un couteau. Les témoins palestiniens ont une version différente, appuyée par des photos prises à l’aide de Smartphones :

Hébron

Voici leurs témoignages, avec les photos prises sur place : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3247302/Pictured-18-year-old-university-student-photographed-moments-shot-dead-Israeli-soldiers-checkpoint.html Hier soir, dimanche, après l’attentat au cours duquel deux israéliens ont été tués et trois autres, blessés, un jeune palestinien a blessé à coup de poignard un adolescent israélien près de la porte de Damas. L’attaquant a pris la fuite. Il a été rattrapé et abattu, sous les cris de spectateurs : « Tire lui dessus ! » https://www.facebook.com/BDSBarkan/videos/1674515416122652

Aj Aqsa

Ces images, diffusées sur les médias sociaux palestiniens ont encore fait monter la tension déjà très vive en raison des incidents répétés sur Al-Aqsa, l’esplanade des mosquées, le troisième lieu saint de l’Islam. C’est aussi, pour le Judaïsme, le Mont où se dressait le Temple d’Hérode il y a 2000 ans. Des Juifs religieux, de plus en plus nombreux s’y rendent sous la protection de la police. Les musulmans sont persuadés qu’Israël va en changer le statut pour y permettre la prière juive, avant de reconstruire un sanctuaire à la place des mosquées. Ce que dément formellement le gouvernement israéliens. Mais, ces visites durant la fête juive de Souccot, sur le site du mont du Temple, ne sont pas faites pour ramener le calme.   http://the–temple.blogspot.co.il/2015/09/blog-post_30.html  

Un autre genre de montage vidéo, circulant sur des sites extrémistes est explicite: https://www.facebook.com/MivzakimIL/videos/929593843743365/  Sur place, les accrochages entre jeunes palestiniens et la police sont de plus en plus fréquents, suscitant de vives réactions dans le monde arabe. En voici quelques images. http://www.ibtimes.co.uk/israeli-police-palestinians-clash-after-muslim-men-under-40-were-barred-jerusalems-al-aqsa-1522203 Sur le sionisme religieux, l’importance de ce lieu saint pour les deux religions, regardez mon film diffusé en avril dernier par France 2 : https://www.youtube.com/watch?v=2C0tsI-omWw

Intifada?

Hier soir et durant la nuit – nous sommes le 4 octobre, plus d’une centaine de palestiniens ont été blessés au cours d’accrochages avec l’armée et la police israélienne en Cisjordanie.  La vieille ville de Jérusalem est bouclée, interdite au palestiniens qui n’y résident pas. Les opérations militaires se poursuivent. Nahoum Barnea, le célèbre éditorialiste du quotidien Yediot Aharonot annonce que nous sommes désormais dans la troisième Intifada. Peut être. On saura, au cours des prochains jours si c’est le cas. En tout cas, les chefs militaires israéliens considèrent que la situation peut encore évoluer et qu’on est encore loin d’un soulèvement en bonne et due forme. Tout dépendra des décisions des politiques.

7 réflexions sur « Les raisons de la colère »

  1. Un ennemi doit être abattu, les islamistes de Daesh ne font pas de cadeau. Les terroristes arabes vivant en Palestine sont les mêmes que ceux de DAESH, AL NOSRA, HRAMAS, etc.. Mr Enderlin peut tenter de faire croire le contraire. Mais les peuples ne sont pas aveugles ils voient bien d’où vient le danger. Des gens comme Finkelkraut, Onfray, prennent la parole à la télévision. Et un jour qui ne devrait plus tarder, il sera demandé à certains pourquoi ils tentaient de cacher la vérité.

    J'aime

    1. Dans Israël, pays démocratique où je vis depuis plus de quarante ans et où j’ai accompli tous mes devoirs de citoyen, on n’assassine pas les terroristes mais on les traduits en justice. Lorsqu’un militaire ou un policier enfreint la loi en tuant un prisonnier ou en ouvrant le feu en n’étant pas en état de légitime défense, il doit répondre de son acte devant un tribunal, ce qui, malheureusement n’arrive pas assez souvent. Que les pseudo sionistes français, qui ne payent pas leurs impôts en Israël, ne donnent pas de conseils aux Israéliens.

      J'aime

      1. Quel niveau de conscience !! C’est désespérant pour Atlan Bernard et ses confrères qui ne proposent aucun espoir pour un avenir dans cette région mais seulement des propos racistes haineux et revendiquant cette colonisation criminelle comme un droit divin.Qu’il est regrettable que ces tristes sirs soient plus ou moins soutenus par les discours de nos pseudos intellectuels sionistes en France. Bon courage à Charles Enderlin pour la justesse de ses analyses avant tout forgées par sa connaissance réelle du sujet .

        Aimé par 1 personne

      2. En France, pays démocratique, ou je suis né et vis depuis toujours et où j’ai accompli tous mes devoirs de citoyens, on a tondu et épuré les salopards qui s’étaient acoquinés avec les ennemis de la France pendant la 2nde guerre Mondiale y compris les Brasillach et autres journalistes de Je suis Partout et autres journaux travaillant alors pour l’Etat français. J’éprouve le même dégoût des traitres qu’ils soient Français ou Israéliens. Tout comme Brasillach était ridicule de se prévaloir de sa nationalité française pour prétendre être un patriote, tu l’es tout aussi. Je te signale par ailleurs que par définition un traitre est un citoyen de son pays, ton argument est donc aussi stupide que ridicule. Si tu te prétends un citoyen et tu comprends l’acceptation de ce mot, essaye de convaincre tes citoyens par l’argumentation et la parole mais ne vas pas cracher et pisser sur tes concitoyens auprès d’étrangers. Le ton que j’emploie est un message en lui même, le message de dégoût qu’inspire ta face auprès de nombreux Juifs français.

        J'aime

      3. J’ai décidé d’approuver ce commentaire car il est l’expression même de l’attitude d’une partie de la communauté juive française envers tout sujet qui ne présente pas Israël tel qu’ils veulent le voir. Il ne faut pas dire ou diffuser ce qui ne leur plait pas. Il ne faut montrer les palestiniens que terroristes. Ils considèrent tout juif israélien qui fait son travail de journaliste indépendant nécessairement comme un traitre. La liberté d’informer en Israël ne devrait pas exister selon eux. Ces pseudo sionistes français ne veulent surtout pas que le public français soit informé sur ce qu’il se passe en Israël et dans les territoires palestiniens. C’est leur conception de la démocratie israélienne. Les israéliens de gauche qui effectuent leur devoir de citoyen et font leur service militaire, sont en droit de se demander si ces « sionistes français » veulent garder les territoires palestiniens avec le sang des soldats de Tsahal.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s